Musique Motivante pour Faire du Sport : ça change quoi ?
Contacts
Miloé-Santé, je prends en main ma santé !

Musique motivante pour faire du sport : ça change quoi ?

À l’occasion de la Fête de la Musique qui se déroule à la fin de ce mois-ci, nous avons pensé qu’un article sur les bienfaits de la musique dans l’activité physique était plus que de rigueur ! Si on dit souvent qu'elle adoucit les mœurs, la musique possède également un pouvoir actif sur notre capacité physique, notre concentration, notre détermination, notre douleur… Même la science le dit ! En effet, des études menées à ce sujet le démontrent : écouter de la musique motivante pour faire du sport, ça aide ! Toujours pas convaincu ? Lis d’abord cet article, et tu verras bien pas toi-même !

Une musique motivante pour faire du sport plus efficacement

Tu t’es sûrement déjà rendu compte de la place de la musique dans le sport. Mais si, réfléchis un peu… Tu as déjà dû voir des footballeurs sortant du bus, concentrés et casque sur les oreilles ? Ou bien un stade entier entonnant un hymne avant le match ? Ou encore un athlète qui demande au public de taper dans les mains en rythme ? Ou aussi un cours de gymnastique cadencé, accompagné d’une musique fitness ? Et toi, tu ne cours sûrement jamais sans ta playlist sport préférée ?

 

Cela n’a rien d’anodin ! En effet, la musique agit sur tout notre corps et pas uniquement sur notre système auditif. D’ailleurs, plusieurs études scientifiques que nous allons aborder juste après démontrent que la musique peut impacter positivement la performance sportive. Elle diminue les sensations de malaise liées à l’effort et en augmente la tolérance, aide à la concentration et à la préparation mentale, et va même jusqu’à influencer le rythme cardiaque ! Avant, pendant, après le sport... La musique est un partenaire, voire un véritable entraîneur sportif, pour débutant ou confirmé !

Des études menées sur les performances sportives en musique

Nous allons revenir ici sur plusieurs études « musique et sport ». Lors de l’une d’elle menée à l'université de Brunel en Angleterre, des chercheurs ont prouvé les bénéfices de la musique sur les performances des runners, en étudiant celles de 20 hommes de 20 ans courant le 400 mètres au sprint (The effects of synchronous music on 400-m sprint performance, D. Stuart, Simpson, I. Costas, Karageorghis, 2006). D'autres études sont venues renforcer l’hypothèse de ces chercheurs : c’est avant tout le rythme de la musique qui influence le résultat. Réalisé sur fond de sonorités rapides, le sport en musique encourage les mouvements, un peu comme un excitant !

 

Une autre étude avait été menée en 1991 (The effects of types and intensities of background music on treadmill endurance, Copland, Frank, 1991). Deux chercheurs américains y démontrèrent l’efficacité de la musique douce dans la réduction de l'excitation du sujet (physiquement et mentalement) pendant une phase d'efforts hyper intenses, tout en permettant l’amélioration de la résistance. Utilisée dans le cadre du yoga pour tenir les poses extrêmes, ou bien avant un match important pour garder le cap, la musique lente tranquillise l’esprit, c’est certain !

 

Citons aussi une étude réalisée en 1999 en Angleterre (The effects of slow- and fast-rhythm classical music on progressive cycling to voluntary exhaustion, A. Szabo, A. Small, M. Leigh, 1999). Une vingtaine de candidats mixtes a réalisé un test d’effort sur bicyclette. Il a été observé que le passage d’une musique lente vers une musique rapide aidait à supporter l’effort crescendo. Les participants possédaient, grâce au rythme diffusé, une fréquence cardiaque plus soutenue pendant cet effort.

Les sons peuvent devenir un véritable coach sportif

Des études modernes basées sur la psychologie humaine ont démontré les effets positifs de la musique sur le cerveau. Par exemple, celle du professeur Mills réalisée sur des centaines de collégiens aux Etats Unis en 1996 (Effects of music on assertive behavior during exercise by middle-school-age students, Mills BD, 1996) a analysé un accroissement des capacités physiques dans le groupe réalisant des exercices physiques sur de la musique cadencée. En 2000, une étude japonaise a pu également démontrer la réduction de la fatigue avec la musique. Les sujets se trouvaient en meilleure forme et coordonnaient mieux leurs mouvements. En résumé, notre mental n’est pas du tout insensible aux sons et mélodies qui viennent rythmer nos activités ou nos tâches !

 

Grâce au son diffusé dans les oreilles, notre cerveau parvient à mieux exercer son pouvoir de visualisation. Si un coureur est en train de faire un marathon et se démotive avec des pensées négatives, il va se faire dépasser par tous les autres. La boucle infernale des reproches va commencer, et sa course va aller de mal en pis ! Inconsciemment, il vient de programmer lui-même mentalement sa propre défaite ! Un autre coureur qui était aussi en difficulté, mais écoutait de la musique dans ses écouteurs et a tenté de se focaliser uniquement sur le rythme, a réussi à passer outre son moment de « coup de mou » ! La musique pour sportif permet donc de « chasser » plus facilement des images ou des pensées parasites et de dépasser la phase de découragement.

 

Toutes les recherches menées à ce sujet sont unanimes : le sport en musique devient optimal ! Ainsi, la FFA (Fédération Française d’Athlétisme) a totalement interdit d’écouter de la musique pendant le sport en compétition. Elle la considère comme un appui influençant les résultats des athlètes et pouvant donc les fausser !

La musique pour le sport et au quotidien a un effet sur le mental

Si une musique calme nous tranquillise et nous relaxe, cela serait parce qu’elle permet de libérer des endorphines, véritable anti-douleur secrété par le cerveau qui vient apaiser, mais aussi booster l’individu. Une musique entraînante et « pulsée » viendrait nous aider à oublier la douleur, et nous permettrait de mieux tenir l’effort dans la durée. Cependant, l’effet inverse peut aussi exister.  Si on utilise une chanson pour faire du sport, on peut oublier de se concentrer pour la fredonner lorsqu’on la connaît par cœur ! L’attention chute alors, avec les risques que cela comporte !

 

La musique agit sur le système nerveux et réduit les tensions en abaissant le taux de cortisol, cette hormone responsable du stress notamment. Écouter de la musique améliorerait la bonne humeur et l’entrain. Ainsi, mettre ses morceaux favoris sur des temps libres ou de détente (douche, sieste, lunch, transports, etc.) pourrait être une bonne façon de « recharger les batteries ». 

 

Pour finir de te convaincre de la puissance de la musique, connais-tu la musicothérapie ? Née dans les années soixante en Amérique du Nord, elle utilise la musique et ses caractéristiques (mélodie, rythme, harmonie, son) comme moyen de communication bienfaisant sur la santé mentale, physique et émotionnelle du patient. La musique a toujours eu une place importante dans la vie des humains, et la musicothérapie en a fait une façon de se « soigner ». En somme, la musique et ses pouvoirs n’ont pas fini de nous surprendre et nous emmener toujours plus loin !

 

 

Si tu n’avais pas l’habitude d’utiliser la musique de motivation pour faire du sport, cet article t’a certainement convaincu ! Il est temps de sélectionner des chansons de sport et d’avoir la bonne musique pour rester actif ! Ton entraînement sportif n’en sera que meilleur et tu te sentiras plus fort. De nombreuses plateformes d’écoute offrent gratuitement des centaines de playlist motivantes. Améliorer ses performances sportives tout en faisant du bien à son moral n’a jamais été autant à portée de main ! 

 

Avec Miloé, santé vous concernés ! 🍀

 

Miloé n'est pas médecin mais nos articles sont validés par l’un de nos médecins membres de notre comité scientifique. 

 

Sources : 

https://www.sport-passion.fr/sante/sport-musique.htm

https://www.irbms.com/download/documents/komilkiw-musique-et-performance-sportive.pdf

https://www.lequipe.fr/Coaching/Conseils/Actualites/Faire-du-sport-en-musique-a-un-impact-positif-sur-notre-performance/741357