Se faire vacciner du Covid-19 pour voyager ? Le point sur l'été
Contacts
Miloé-Santé, je prends en main ma santé !

Vaccination contre le Covid-19 et voyage : Nos 4 questions - réponses à ce sujet

Alors que les vacances se dessinent et que la vaccination se poursuit, la France et l’Europe ont adopté des stratégies sanitaires visant à rouvrir frontières et activités tout en garantissant au mieux la sécurité de chacun. Le mot d’ordre : limiter les risques de propagation du virus ! Mais faut-il se faire vacciner du Covid-19 pour voyager sans prendre en compte les autres raisons ? Cet article revient sur les nouvelles mesures mises en place en temps de Covid-19 et vacances à l’horizon. Nos 4 questions - réponses permettent de mieux cerner la situation présente et à venir cet été !

Où en est la situation pandémique actuelle en France ?

Depuis le 9 juin 2021, il a été décidé de rouvrir les frontières françaises dans une démarche d’assouplissement, alors que la vaccination contre le Covid-19 suit son cours. Pour ce faire, de nombreux pays ont subi une classification selon leur situation sanitaire, et des modalités ont été mises en place concernant les déplacements. 

 

Il est possible de se déplacer librement en France, bien que jusqu’au 20 juin prochain le couvre-feu entre 23h et 6h reste en place. À propos des voyages vers ou depuis l’Outre-mer, le test PCR négatif de moins de 72h est exigé avant l’embarquement.

 

Pour les vacances à l’étranger, la situation du pays choisi demeure déterminante. Afin de connaître la classification des pays (vert, orange, rouge) élaborée selon leurs indicateurs sanitaires, il est possible de se rendre sur le site officiel du gouvernement. Rien n’est figé, et cette liste peut parfaitement évoluer selon les prochaines tendances.

 

L’heureuse nouvelle est qu’actuellement, voyager en Europe est possible pour les Français, ceci sans besoin de justifier le motif de son déplacement. Néanmoins, la situation Covid-19 est loin d’être réglée, et la vaccination n’avance pas à la même vitesse selon les pays. La prudence reste de mise et les obligations de test préalable demeurent indispensables.

Qu’est-ce que le passeport sanitaire ?

Le fameux pass sanitaire est entré en vigueur le 9 juin 2021 et restera autorisé au plan juridique jusqu’au 30 septembre 2021. Il peut être utilisé en France de deux façons :

- le pass sanitaire « activités » pour accéder à des rassemblements ou des événements d’une part ;

- le pass sanitaire « frontière » pour sécuriser les entrées et sorties du territoire hexagonal.

 

Avec le déploiement du certificat européen numérique dès le 1er juillet prochain, les pays européens vont pouvoir rouvrir sereinement leurs frontières et ainsi reprendre leurs activités touristiques. Ce sésame pour tout voyageur est un véritable dispositif de contrôle dans la lutte contre l'épidémie de Covid-19. Il fonctionne comme le passeport sanitaire.

 

Toute personne de 11 ans et plus utilisera le certificat vert européen comme le pass sanitaire, afin de prouver qu’elle n’est pas porteuse du virus. Ainsi, ces deux dispositifs devront intégrer au choix un de ces éléments (sous forme de présentation numérique ou papier) :

- une preuve de vaccination ;

- un résultat de test négatif ;

- une preuve de rétablissement du Covid de moins de 6 mois.

 

Concernant l’attestation de vaccination, elle doit correspondre à un schéma vaccinal complet que nous allons détailler juste après. Le certificat de rétablissement, quant à lui, vise à prouver que le sujet a été infecté par le Covid-19 entre 15 jours et moins de six mois auparavant, se trouvant donc immunisé. Enfin, le test PCR ou antigénique négatif devra dater de moins de 48h pour assister aux grands événements, et de moins de 72h pour passer les frontières. Ces tests doivent être reconnus par le gouvernement.

C’est quoi, un schéma vaccinal complet ?

Pour le pass sanitaire comme pour le certificat européen, la preuve de vaccination n’est valable que si elle atteste la réalisation d’un schéma vaccinal complet se composant de ces trois données :

- vaccins homologués par l’agence européenne des médicaments ;

- totalité des doses prescrites ;

- délai après la dernière dose (variable selon le vaccin administré).

 

Le schéma vaccinal complet s’articule de la manière suivante :

- 2 semaines après la deuxième injection pour les vaccins à double injection (Pfizer®, AstraZeneca®, Moderna®) ;

- 4 semaines après l'injection pour les vaccins à injection unique (Johnson & Johnson®) ;

- 2 semaines post-injection pour les vaccins chez les anciens malades Covid (une injection unique est requise).

 

Depuis le 27 mai, une personne vaccinée même avant le 3 mai peut récupérer son attestation de vaccination sur le « portail patient » de l’Assurance Maladie. Un professionnel de santé sera également en mesure de l’imprimer sur demande. Une fois obtenu ce fameux document, il suffit de le télécharger pour le ranger dans sa solution santé Miloé, avec les autres données médicales.

 

Petit rappel très important ! La France admet les vaccins suivants (reconnus par l’EMA) : Pfizer®, Moderna®, AstraZeneca® et Johnson & Johnson®. Se faire vacciner permet de pouvoir revivre un peu normalement, et grâce à Miloé il est possible d’emporter partout avec soi sa preuve anti-Covid ! Une vraie solution pour avancer avec sérénité vers l’avenir !

Se faire vacciner du Covid-19 pour voyager : est-ce la seule bonne raison ?

Chez Miloé, il nous semble judicieux de rappeler que l’objectif premier du pass sanitaire comme du certificat numérique européen n’est pas d’offrir la possibilité de vacances à l’étranger ! Le but ultime de ces dispositifs est évidemment de limiter la propagation du virus.

 

Sur le territoire national, le pass va permettre de diminuer les risques de contamination, au moment où les établissements rouvrent leurs portes. Il va notamment aider aux rassemblements plus nombreux en participants, en minimisant la propagation de la maladie. Respecter cette organisation, c’est aussi donner à certains individus l’opportunité de reprendre leur travail ! En somme, la vaccination collective est capable de contribuer à rétablir les libertés de chacun dans la vie quotidienne et professionnelle.

 

Se vacciner permet de se protéger efficacement contre le Covid-19, et d'éviter une évolution grave. Cela limite aussi les conséquences à long terme du Covid-19 (Covid long), qui sont souvent très lourdes. Beaucoup de personnes qui ont contracté cette pathologie vont mettre des mois, voire des années à se remettre, et doivent suivre des traitements au long cours contraignants et onéreux pour la Sécurité sociale. 

 

Il faut aussi penser que la vaccination est le moyen le plus sûr de s’immuniser. Elle est une voie efficace pour alléger la charge pesant sur le système de santé. Les services de réanimation, d’urgences, de soins vont pouvoir reprendre une activité normale et traiter dignement tous les malades dont les traitements ont été retardés par la pandémie. En outre, accepter de se faire vacciner réduit indirectement les taux de morbidité qui ont tristement atteint des sommets il y a plusieurs mois.



Miloé espère que cet article t’a aidé à y voir plus clair et à mieux comprendre les mesures actuelles. Les dispositifs sanitaires ont été élaborés afin de retrouver une certaine liberté encadrée des déplacements. Le vaccin contre le Covid-19 demeure la solution optimale pour arriver à sortir efficacement de cette crise sanitaire dévastatrice qui a déjà fait beaucoup de mal. Se protéger et protéger les autres, voilà à quoi sert la vaccination ! Pense à rester informé quotidiennement et à actualiser ta solution santé Miloé en cas de départ en vacances ! Et n’oublie pas : se faire vacciner du Covid-19 pour voyager comme pour le futur en général reste la meilleure des options !



Avec Miloé, santé-vous concernés ! 🍀

 

Miloé n'est pas médecin mais nos articles sont validés par l’un de nos médecins membres de notre comité scientifique. 



Sources :

 

https://www.gouvernement.fr

https://www.diplomatie.gouv.fr