Miloé-Santé, je prends en main ma santé !

Les agrumes et leurs bienfaits pour passer l’hiver : 5 infos essentielles

Originaires du Sud-Est de l’Asie, les agrumes proposent un concentré de vitalité qui fait du bien en hiver. Sais-tu que chaque année, ce sont près de 120 millions de tonnes qui sont produites dans le monde ? Orange, clémentine, citron… Ces formidables fruits de saison à la douceur acidulée possèdent une chair et des odeurs qui ravissent nos sens ! Peu caloriques, on les reconnaît comme de véritables « partenaires-santé ». Si tu as envie de découvrir les nombreuses vertus de ces aliments, cet article te révèle 5 informations à retenir ! C’est parti pour mieux comprendre les bienfaits des agrumes en hiver afin de garder la forme !

1. Un cocktail aux propriétés anticancéreuses et anti-inflammatoires

Grâce aux polyphénols qu’ils contiennent, les agrumes développeraient une action anticancéreuse. Ces molécules seraient capables de lutter contre la prolifération des tumeurs, notamment au niveau de l'oesophage, de l'estomac, de la vessie et du côlon. Plusieurs études menées (voir les liens dans les sources) démontrent que les agrumes offrent apparemment une protection face aux tumeurs. Cependant, les chercheurs ont mis en garde sur la fragilité des éléments avancés, notamment en expliquant que les grands consommateurs d’agrumes sont souvent ceux qui mangent le plus de fruits et de légumes. En bref, les agrumes sont bénéfiques pour l’organisme car ils offrent un apport positif dans le cadre d’une alimentation équilibrée. 

 

De plus, les oranges et compagnie développent un effet anti-inflammatoire grâce aux bioflavonoïdes qu’elles renferment. Entrant en synergie avec la vitamine C, ils aident à en optimiser l’action sur l'organisme. Ils augmentent aussi l'efficacité de la vitamine C en freinant sa dégradation. De plus, ils renforcent les vaisseaux sanguins et améliorent la circulation. Ainsi, les agrumes sont géniaux pour éviter les coups de fatigue et aident à mieux résister aux agressions microbiennes. Un véritable boost pour le système immunitaire !

2. Un zeste préventif face aux maladies cardio-vasculaires

On vient de voir qu’agrumes et inflammation faisaient bon ménage. Les bioflavonoïdes, et en particulier l'hespéridine, en action avec la vitamine C possèdent également une action positive sur la pression artérielle. Ces substances réduiraient les taux de cholestérol et de triglycérides sanguins, préviendraient les risques d’athérosclérose (dépôt de plaques sur les artères) et favoriseraient la vasorelaxation artérielle.

 

Des chercheurs ont notamment étudié l’incidence de la consommation régulière de mandarines. Ils ont observé que le bilan lipidique sanguin s’améliorait. La résistance et la dilatation des vaisseaux sanguins seraient renforcées par les effets de ces éléments. Alors, n’hésite plus ! Consommés en quartiers, ou cuisinés dans des plats chauds ou froids, le pamplemousse et ses acolytes t’aident à rester en forme en hiver… De plus, l’huile essentielle d'orange diffusée dans la maison apporte sérénité et relaxation. Sous toutes les formes, ces mets délicieux maintiennent ta santé au top !

3. Les bienfaits des agrumes en hiver pour garder la forme

Tu veux savoir à présent quels sont les agrumes renfermant le plus de vitamine C ? Voici des valeurs approximatives :

- Orange : 55 mg pour 100 g.

- Citron : 50 mg de vitamine C pour 100 g.

- Pamplemousse : 40 mg pour 100 g.

- Clémentine et mandarine : 18 mg pour 100 g.

 

Ces aliments anti-oxydants et gorgés de vitalité contiennent donc pour certains près de la moitié des apports journaliers recommandés en vitamine C ! Un véritable must si tu désires renforcer tes défenses naturelles en saison hivernale !

 

Permettant de lutter contre la fatigue et le stress, la vitamine C booste la production de globules blancs. Ces cellules participent à la bonne défense de l’organisme. Une action qui renforce donc considérablement le système immunitaire. L’orange est aussi composée de bêta-carotène alors que le pamplemousse cache de la naringine, une substance prévenant les problèmes d'obésité. Dessert aux agrumes, salade d'agrumes, jus maison… Tous les moyens sont bons pour déguster les bienfaits de ces trésors naturels !

4. Des fruits acidulés pour renforcer ses os

On parle souvent des vitamines en les associant aux fruits, mais savais-tu que le pamplemousse et sa famille sont également riches en potassium et en calcium ? Ces minéraux ont le pouvoir d’éviter la rétention d'eau et de renforcer la solidité du squelette !

Alors, ces mets juteux réduiraient-ils le risque d’ostéoporose ? C’est bien possible, mais cela doit encore être démontré !

 

Sur Internet et dans les livres de cuisine, ce ne sont pas les recettes qui manquent pour décliner les agrumes ! Si tu as à cœur de prendre en main ta santé, Miloé te propose de consulter sur le blog l’article des soupes vitaminées : tu y trouveras un potage contenant de l’orange ! N’oublie pas qu’un simple zeste peut embellir un plat entier ! Beurre d'agrumes, coquilles Saint-Jacques ou taboulé aux agrumes… Manger sainement tout en se faisant plaisir, ce n’est pas si compliqué avec un peu de créativité !

5. Une peau plus belle et repulpée grâce aux oranges et compagnie

Kumquat, mandarine, citron vert et leurs compagnons regorgent de vitamine C, comme on t’a expliqué ! Ce nutriment couplé à l'hespéridine lutteraient efficacement contre les signes du vieillissement cutané. L'extrait de citrus aide à combattre les rides. De plus, le citron peut être utilisé en masque naturel avec du miel afin de réduire l’excès de sébum.

Les vertus antioxydantes représentent aussi un pouvoir des agrumes indéniable. Amenuisant les dommages causés par l'oxydation, la famille des agrumes lutte contre le vieillissement cutané et retarde l'apparition des rides.


Consommer des agrumes permet de synthétiser du collagène, protéine fibreuse retrouvée dans le derme et les parois vasculaires. En accroissant la production de collagène et le renouvellement cellulaire, les agrumes raffermissent la peau. Et n’oublie pas que l’écorce des agrumes permet de produire des huiles essentielles formidables ! Quelques gouttes d’huile essentielle de bergamote dans ton bain te relaxera. Celle de pamplemousse peut être utilisée pour lutter contre la cellulite. Et celle contenant de l’orange peut être introduite dans ton shampoing ou gel douche. La peau des agrumes offre donc elle aussi des possibilités géniales à explorer !

6. Info bonus : comment mieux consommer les agrumes ?

Comme pour la plupart des aliments, consommer des fruits dans leur forme la plus naturelle qu’il soit demeure conseillé. Éplucher son orange ou sa mandarine puis se délecter de sa chair restera toujours la meilleure des options ! L’écorce et le zeste de ces mets offrent mille possibilités dans ton assiette. Le matin, un simple verre d’eau chaude au citron nettoiera ton système digestif avant d’attaquer le petit-déjeuner. Pour ce qui est du jus d'orange, Miloé te conseille de préférer un bon jus pressé de temps en temps plutôt qu’une boisson concentrée ! Équipe-toi d’un presse-agrumes, et le tour est joué ! En hiver, c’est LE breuvage magique pour faire le plein d'énergie ! Pense à la confiture d’agrumes sur du pain pour compléter le premier repas de la journée.

 

Tu te demandes comment manger des agrumes à midi ou au dîner ? Lotte ou le poulet aux agrumes, salade composée assaisonnée par une vinaigrette d'agrumes… La déclinaison de ces « aliments-santé » est infinie ! Leur amertume et leur petit côté sucré viendront donner du peps à tes créations culinaires !

Par contre, il est déconseillé de consommer du pamplemousse ou de l'orange de Séville avec certains médicaments ! La naringine qu'ils contiennent a tendance à limiter l'activité des enzymes du foie chargées de les métaboliser, augmentant ainsi la concentration des médicaments dans le sang. Le risque de surdosage n’est donc pas exclu ! Cet effet indésirable concerne majoritairement des anxiolytiques, des antiallergiques et certains médicaments contre l'hypertension. De même, le pomelo réduit les effets de certains traitements anti-rejet, anti-infectieux ou contre le cholestérol. Consulte ton médecin pour obtenir une information sûre et complète à ce sujet !

 

Le pouvoir des agrumes comporte bien des secrets ! Même si parfois leur acidité ou leur côté amer peut déranger, ils sont en général juteux et savoureux. Reconnus en médecine traditionnelle chinoise pour leurs nombreux avantages, orange, citron et pamplemousse offrent des odeurs et des saveurs uniques ! Fruits les plus cultivés de la planète, les bienfaits des agrumes en hiver aident à lutter efficacement contre la grippe ou le rhume. Vive la vitamine C ! En offrant un peu de soleil dans les assiettes, ils permettraient aussi de lutter contre certains cancers et maladies cardio-vasculaires. Améliorant la texture de la peau et luttant contre son vieillissement, leur effet anti-oxydant a séduit de nombreuses marques de cosmétique. Pour bénéficier pleinement de leurs effets, il est préférable de les consommer entiers. N’hésite pas à partager cet article Miloé à tes proches pour qu’ils affrontent sereinement la saison froide  !

 

Avec Miloé, santé vous concernés ! 🍀


Miloé n'est pas médecin mais nos articles sont validés par l’un de nos médecins membres de notre comité scientifique. 

 

 

Sources :

 

Références aux études sur le cancer :

- Bae J-M., Lee E.J., & Guyatt G. Citrus fruit intake and stomach cancer risk: a quantitative systematic review. Gastric Cancer 2008;11:23-32

- Bae J-M., Lee E.J. & Guyatt G. Citrus fruit intake and prostate cancer risk: a quantitative systematic review. Journal of preventive medecine and public health. 2008;41(3):159-164

- Bae J-M., Lee E.J. & Guyatt G. Citrus fruit intake and pancreatic cancer risk: a quantitative systematic review. Pancreas 2009;38: 168-174

- Foschi R., Pelucchi C. et coll. Citrus fruits and cancer risk in a network of case-control studies. Cancer causes control 2010;21:237-242

- Liang S., Lv G., Chen W., Jiang J. et Wang J. Citrus fruit intake and bladder cancer risk : a meta-analysis of observational studies. Internation journal of Food Sciences and Nutrition 2014;65)7):893-898

- Song J-K. & Bae J-M. Citrus fruits intake and breast cancer risk: a quantitative systematic review. Journal of breast cancer 2013;16(1):72-76

- Wang A., Zhu C., Wan X., Yang X. et coll. Citrus fruit intake substantially reduces the risk of esophageal cancer. Medecine 2015;94(39):e1390

 

Références aux études sur la prévention des maladies cardio-vasculaires :

- Sugiura M, Matsumoto H, et al. Seasonal changes in the relationship between serum concentration of beta-cryptoxanthin and serum lipid levels. J Nutr Sci Vitaminol (Tokyo) 2004 December;50(6):410-5.

- Kurowska EM, Banh C, et al. Regulation of apo B production in HepG2 cells by citrus limonoids. In: Berhow MA, Hasegawa S, Manners GD, editors. Citrus Limonoids Functional Chemicals in Agriculture and Foods. American Chemical Society ed. Washington, DC: 2000. p. 175-84.