Miloé-Santé, je prends en main ma santé !

7 astuces pour une meilleure santé du travailleur

Nous passons la majeure partie de notre temps de vie sur notre lieu de travail. Les risques pour la santé mentale et physique se font de plus en plus grands. Selon le Ministère du travail, au moins 64 % des actifs occupés déclarent être soumis à un travail intense ou subir parfois des pressions. Selon l’article L4121-1 du code du travail, l'employeur doit prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs. 

 

Malheureusement, les enjeux de la prévention ne sont pas toujours compris ou pris en compte par les employeurs et par les salariés. Pourtant, travailler sur la prévention permet d’améliorer les conditions de travail de l’employé. Les facteurs liés à l’organisation du travail et aux relations de travail seraient responsables de troubles psychosociaux détectés chez le personnel actif.

 

Il devient donc urgent de comprendre comment améliorer sa santé au travail. Nous te disons par quels moyens grâce à nos 7 astuces !

1- Mettre en place un management bienveillant

L’amélioration des conditions de travail passe tout d’abord par la mise en place d’un management bienveillant. 

 

Les dirigeants d’entreprise ou directeurs de services sont tenus de :

- Saluer leurs équipes chaque matin pour que leurs membres commencent leur journée en se sentant estimés et valorisés un minimum.

- Gérer les conflits de façon diplomatique, afin d’éviter les rancœurs et de limiter ainsi les risques psycho-sociaux liés à un éventuel manque d’équité entre les différents salariés.

- Assurer l’égalité professionnelle et maintenir une certaine diversité entre les employés pour éviter le bore-out

- Permettre aux salariés d’évoluer au sein de l’entreprise pour diminuer le risque de turn-over.

 

Toutes ces pratiques limiteront en amont l'exposition à des contraintes de travail provoquant à coup sûr l’usure professionnelle du salarié !

2- Favoriser une communication saine et efficace en interne

La communication est le pilier qui assure le bien-être du salarié au travail. Elle peut être régie par le manager mais aussi par les représentants du personnel qui se doivent de favoriser un environnement propice au dialogue social. Le ressenti du salarié pourra ainsi être recueilli pour une meilleure politique de prévention. Sais-tu qu’encore 31% des travailleurs déclarent devoir cacher ou maîtriser leurs émotions ?

 

En continuité de cela, un processus d’intégration et un dispositif de formation devront être annoncés et élaborés pour les nouvelles recrues. Des informations efficaces et concrètes devront être livrées au personnel afin qu’il puisse se projeter sereinement sur son nouveau poste de travail. 

 

Communiquer avec efficacité, en interne, auprès de l’ensemble des salariés, favorise concrètement une situation de travail optimale.

3- Veiller à une bonne entente entre les équipes

Une meilleure santé au travail passe également par une bonne entente au sein des équipes et entre elles. Les relations sociales constituent un facteur essentiel à une bonne qualité de vie au travail. Elles réduisent considérablement la pénibilité dans la vie professionnelle. Alors pourquoi ne pas organiser des ateliers pour développer la communication et renforcer la proximité entre les salariés ?

 

Le chef d’entreprise a un rôle de conciliateur. Il doit favoriser une bonne conjugaison entre la vie personnelle et professionnelle de ses salariés. Plus les conditions de travail des salariés sont optimales, moins il y aura de mal-être au sein de l’entreprise

 

Il convient donc de ne pas s’immiscer dans l’intimité de l’employé et de lui accorder une certaine liberté d’organisation des tâches. Par exemple, pourquoi ne pas lui accorder de partir plus tôt lorsque le travail de qualité est effectué dans les délais impartis ?

4- Améliorer la qualité de vie au travail avec un environnement adapté et agréable

L’environnement de travail du salarié doit être le plus sain et agréable possible.

 

La prévention des risques liés à la souffrance au travail ou encore aux troubles psychosociaux passe notamment par :

- une ergonomie des postes de travail pour lutter contre douleurs musculo-squelettiques ;

- une hygiène et une sécurité infaillibles (aération et ventilation) ;

- un aménagement personnalisé du bureau ;

- une salle de pause conforme au droit du travail ;

- un cadre propice à la prévention du stress au travail (espaces verts, salle de repos, plantes, voire même potagers).

 

Ces mesures de prévention permettront de promouvoir la qualité de vie au travail et de maintenir la bonne santé physique et mentale du travailleur.

5- Tout mettre en oeuvre pour réduire les accidents du travail

Afin d’assurer la sécurité des travailleurs et d’éviter tout risque d’accident du travail, l’employeur a le devoir de maintenir au sein de son entreprise une certaine mise aux normes de ses équipements. 

 

La santé et la sécurité au travail se font par la gestion des risques, mêmes mineurs.

 

Voici quelques pistes :

- installer un éclairage optimal ;

- bien choisir son mobilier ;

- offrir des postes de travail adaptés aux contraintes physiques ;

- contrôler les différents équipements régulièrement ;

- réparer ou remplacer le matériel abîmé et les installations défectueuses.

 

Par des gestes simples et quotidiens, les risques professionnels sont ainsi considérablement réduits ! Les conditions de travail permettent de protéger la santé des salariés, que ce soit dans la fonction publique ou dans le secteur privé.  

6- Lutter contre le burn-out en prenant soin de soi

On le sait aujourd’hui, le burn-out est vite arrivé si toutes les conditions ne sont pas réunies pour préserver son intégrité physique et morale. Les facteurs d’épuisement sont multiples. 

 

Voici quelques points qui peuvent être appliqués par l'employé et l’employeur pour y remédier :

- s'éloigner des écrans dès qu’on le peut ;

- diversifier les tâches de l’employé ;

- manger correctement ;

- mettre à disposition des employés une salle de pause aménagée ;

- préserver son sommeil ;

- proposer plus de flexibilité des horaires de travail ;

- s’isoler quand on sent que c’est nécessaire ;

- s’accorder des pauses régulières et s’étirer ;

- revoir la charge de travail du salarié ;

- accorder une ou deux journées de télétravail dans la semaine ;

- conserver le système du télétravail dans la mesure du possible ;

- prendre rendez-vous pour faire un point sur l’état moral du travailleur ; 

- favoriser l’évolution de carrière du salarié à travers des promotions en interne.

7- Prévenir la santé au travail en offrant l’accès aux soins

Des démarches préventives doivent être mises en place par le chef d’entreprise sur le lieu de travail. Par exemple, en cas de harcèlement moral, un plan d’action clair et efficace doit permettre au salarié de ne pas sombrer dans une dépression. Pour ce faire, le psychologue du travail joue un rôle déterminant dans l’entreprise. Il est là pour accompagner le salarié et l’aider à préserver sa santé mentale en cas de violence au travail, mais aussi en cas de maladie professionnelle ou chronique. 

 

En cas de mal-être ou de souci de santé, le médecin du travail peut proposer un check-up santé afin d’établir un diagnostic ou de mieux déterminer les facteurs de pénibilité de l’entreprise.

 

Des intervenants en prévention ou encore une formation en prévention peuvent être sollicités par le chef d’entreprise pour évaluer les risques du métier et protéger durablement la santé des travailleurs. Il peut aussi pousser ses équipes à prendre en main leur santé grâce à Miloé et les équiper de notre dispositif santé !

 

Travail et santé sont intimement liés. Tu sais maintenant comment améliorer sa santé au travail, ainsi que celle des équipes et partenaires ! Un management valorisant une démarche de prévention aide à mieux évaluer et prévenir le mal-être au travail. Cette attitude impacte positivement la qualité du travail, la qualité de vie au travail, tout en réduisant l’absentéisme. 

Miser sur la prévention des risques professionnels et un accompagnement au quotidien du salarié profitera non seulement au personnel, mais assurera aussi la rentabilité et la pérennité de l’entreprise… Tout le monde y gagne ! Si ta santé et celle de tes proches compte pour toi, rendez-vous sur le site de Miloé !

 

Avec Miloé, santé vous concernés ! 🍀

 

Miloé n'est pas médecin mais nos articles sont validés par l’un de nos médecins membres de notre comité scientifique.